Le marché du soutien scolaire et des cours du soir

Posted by ced on 26 novembre 2014 dans Infos |

Faisant parti des activités parascolaires, le soutien scolaire s’avère indispensable non seulement pour rattraper les retards mais surtout pour mieux assimiler les acquis. En France, ce secteur présente un cadre très prisé des collégiens et des lycéens mais également des adultes qui, dans la majorité, optent pour les cours du soir.

En France, le soutien scolaire présente un enjeu non négligeable puisque bons nombres d’adolescents le présentent comme une alternative efficace pour remédier aux lacunes des cours et des aides aux devoirs pour les écoliers du cycle élémentaire. En effet, pour progresser, optez pour des cours particuliers afin de soutirer le maximum de connaissance grâce à une assistance qui ne sera concentrée que sur une seule personne, contrairement à ce qui se passe à l’école. Les raisons qui poussent les enfants, les adolescents et les adultes au soutien scolaire sont multiples et, pourtant, difficiles à cerner : Le chômage qui ne cessent de croître, la qualité de l’enseignement des institutions scolaires, etc., sont autant de raisons valables.

Assistance scolaire : un marché florissant

D’après une enquête de l’institut de sondage français TNS-Sofrès de 2010, un collégien sur 5 et un lycéen sur 3 optent pour les cours particuliers. Pour la tranche d’âge allant de 10 à 16 ans, 43% des parents inscrivent leurs enfants à des cours de soutien dont les 28% sont réalisés à domicile. Pour le budget consacré aux cours particulier, si l’enseignement est chargé par des organismes comme Acadomia, Complétude, les Cours Legendre, etc., il faut en moyenne 30 à 50 Euros pour une heure. Dans la plupart des cas, les cours sont donnés par des universitaires ou des étudiants de grandes écoles ayant au moins un bac+3.

Le marché du soutien scolaire affiche est en hausse avec un chiffre d’affaire de 2 milliards d’euros et bénéficie d’un terrain de juridiction fiscale favorable. Cela n’empêche pas le fait que les sociétés spécialisées dans le soutien scolaire connaissent une décroissance de leurs champs d’intervention et de leurs activités. Il faut bien avouer que 80% du marché des cours particuliers sont dispensés par des organisations non formelles et les parents s’orientent plus pour des cours en petits groupes et ponctuels, plus abordable sûrement. Il faut donc accorder une grande importance dans le choix du prestataire des soutiens scolaires. Toutefois, la France reste le pays européen qui détient un chiffre record des cours de soutien scolaire.

Les cours du soir pour les adultes

Beaucoup de salariés souhaitent encore reprendre leurs études interrompues durant leurs parcours scolaire et qui n’ont pas pu passer leur baccalauréat. Il y a aussi des universitaires qui ont trouvé du travail en cours de route et ont du abandonner leurs études pour une certaines durée – ou diverses raisons –, les cours du soir sont des options ingénieuses qui leurs permettront de continuer leur cursus. Ces cours du soir se présentent davantage comme des stages de méthodologies. Avec des horaires aménagés, les cours arrivent quand même à poursuivre les programmes officiels de l’Éducation Nationale qui sont principalement axés sur trois filières : économie et sociale, littéraire, scientifique. Le Lycée Municipal d’Adultes de Paris (LMA) permet aux candidats entre 18 et 72 ans de passer leur bac mais, plusieurs prestataires proposent également des cours du soir pour adultes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2011-2019 Ausdin News Tous droits réservés