Le secteur dynamique de l’hôtellerie-restauration crée des emplois

Posted by ced on 14 novembre 2014 dans Argent |

Au cœur du dynamisme, l’hôtellerie-restauration reste très intéressante tant pour les investisseurs que les chercheurs d’emploi. Chaque année en France, plusieurs milliers d’emplois sont créés dans ce secteur : ce n’est alors pas pour rien si le domaine se trouve à la 3e place du classement des secteurs qui recrutent le plus, après les services aux entreprises et la construction. Malgré la crise économique mondiale, les Français n’ont pas dérogé à leur habitude de plaisirs culinaires et d’hébergement de week-end.

Un secteur d’avenir

secteur--hotellerieLe développement de l’hôtellerie dépend surtout de l’activité touristique et puisque la France est l’une des destinations parmi les plus prisées dans le monde, il est logique que ce secteur reste très dynamique. Environ 28 000 hôtels sont implantés dans l’Hexagone et les offres d’emploi disponibles s’adressent d’abord aux profils qualifiés. De leur côté, les casinos sont également des acteurs importants de ce secteur, surtout lorsqu’ils font partie d’un complexe hôtelier.

Contrairement aux autres secteurs qui sont actuellement en difficulté, la restauration n’est pas touchée par la crise car elle fournit près de 60 % des emplois dans le secteur hôtellerie-restauration. Avec des besoins grandissants, de plus en plus de main-d’œuvre est attendue, aussi bien en matière de production culinaire qu’en service. Aussi, le fort taux de recrutement concerne quasiment tous les acteurs du secteur, qu’il s’agisse de professionnels de la restauration commerciale ou collective.

Formation en hôtellerie-restauration

Les étudiants et les salariés qui souhaitent changer de profession peuvent se former aux métiers de l’hôtellerie-restauration. Si le secteur recrute fortement, seuls les candidats de valeur sont embauchés par les recruteurs. Pour trouver facilement un emploi dans ce domaine, la formation est une étape incontournable. Bien évidemment, les postulants doivent avoir, au minimum, un CAP (certificat d’aptitude professionnelle) ou un Bac professionnel Cuisine pour travailler en tant que cuisinier dans un restaurant ou un hôtel.

Les responsables d’hébergement, quant à eux, ont besoin d’un BTS en hôtellerie pour répondre aux profils recherchés par les recruteurs. Si vous voulez vous spécialiser et obtenir un poste haut placé, vous aurez besoin d’une licence ou d’un Master.

Les métiers les plus recherchés

Aujourd’hui, les entreprises spécialisées dans la restauration, comme les cafés, les brasseries et les restaurants, recherchent souvent des employés, des serveurs et des cuisiniers qualifiés. Les passionnés d’œnologie pourront envoyer leur candidature pour devenir sommelier dans un restaurant.  Leur rôle est de conseiller les clients sur le choix de vins de sélectionner les références qui rejoindront la cave à vin. A noter toutefois que les postes disponibles requièrent un diplôme dans le domaine. Mais une chose est sûre : le chômage fera très rarement partie du vocabulaire des acteurs de ce secteur.

En ce qui concerne l’hôtellerie, les jeunes diplômés et les plus expérimentés pourront envoyer leurs candidatures pour les postes de technicien de maintenance ou de directeur d’hôtel. Ces établissements recrutent aussi des gouvernantes, des concierges, des lingères, des femmes et valets de chambres, des économes et des gérants. À chacun sa spécialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2011-2019 Ausdin News Tous droits réservés